Insolite: Le Sanatorium d’Aincourt

Vous aimez les lieux insolites ? Dans lesquels vous avez un peu les pétoches et les jambes coton ?

Ok, restez ici, cet article est fait pour vous !

J’ai découvert le Sonatorium d’Aincourt en me baladant sur des blogs d’Urbex (exploration urbaine), puis en vrai de vrai lors d’un we dans le Val d’Oise.

Pas d’adresse exacte, un nom, un village, un vendeur de tabac coopérant et me voilà devant le Sonatorium, enfin presque, entre nous de hautes grilles avec la mention « défense d’entrer ».

Haha, il doit bien exister un moyen de rentrer la dedans… derrière des box de garages abandonnés, un petit chemin,  et hop me voilà dans le lieu interdit. Bon d’accord, un peu la trouille au moment d’entrer !

Vu l’histoire, il y a de quoi (je me cherche des excuses), le Sanatorium fut tout d’abord un centre de cure pour les personnes atteintes de tuberculose puis une prison pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Mais alors une fois à l’intérieur… rien à dire, j’ai l’impression d’avoir 7 ans, et d’être devant un Disney « Woooo c’est diiiiiinnngue »

De longs couloirs taggués, des murs sur lesquels la peinture s’écaille, des toilettes abandonnés, de vieilles fenêtres en bois, des flaques d’eau, beaucoup de lumière et surtout du vent.

Allez, découverte en photo

urbex-fenetre-lumiere-graffiti-sanatorium-aincourt

sanatorium-aincourt-urbex-fenetre-mur-lumiere-foret

urbex-lumiere-sanatorium-aincourt-couloir-perspective

urbex-sanatorium-aincourt-vue-marche-graffiti

urbex-vue-sanatorium-aincourt-arbre

sanatorium-aincourt-urbex-tour

urbex-sanatorium-aincourt-foret-vue-balcon

mur-tag-graffiti-sanatorium-aincourt

porte-fenetre-bois-mur

sanatorium-aincourt-urbex-escalier-tag-graffiti

sanatorium-aincourt-urbex-ascenseur

sanatorium-aincourt-urbex-couloir-profondeur-fenetre

sanatorium-aincourt-urbex-couloir-graffiti-tag-couleur

sanatorium-aincourt-urbex-porte-graffiti-couleur

sanatorium-aincourt-urbex-plafond-lampe

sanatorium-aincourt-urbex-scene-eau-couleur

sanatorium-aincourt-urbex-tissus-vent-ouvert-fenetre

sanatorium-aincourt-urbex-fusible-sol

Connaissez-vous le sanatorium d’Aincourt ?

De mon coté c’est décidé, je pars à la recherche des lieux abandonnés !

Pour s’y rendre

Rendez-vous sur Hellocoton !

39 Comments

  • Répondre mars 6, 2015

    Lice

    Cet endroit fait froid dans le dos. Ce weekend, j’ai regardé un reportage sur un sanatorium aux Etats-Unis & la nuit, il y avait énormément de choses étranges, des esprits… mais en tout cas, tes photos sont chouettes et on se rend compte de « l’ambiance » de l’endroit.
    Bises, à bientôt.

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      Promis je n’ai pas vu de fantômes bien que l’endroit s’y prête vraiment!
      Bon we!

  • Répondre mars 6, 2015

    Needs and Moods

    J’ai adoré ton article et j’aime beaucoup ce genre d’expérience également!!
    Je trouve ça étrange les lieux qui ont été complètement désertés alors qu’auparavant, ils ont eu une « vie ». On a une usine dans le même style proche de Lille qui m’intrigue beaucoup. Et il y a le célèbre parc « Dadipark ». ^^ Jette un œil sur Google Images. En plus, j’ai vérifié mais le trajet ne serait pas si long que cela pour toi!! C’est à voir. Je te souhaite une très bonne journée.
    A bientôt. ♥

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      Merci pour ce gentil commentaire, je note pour le Dadipark si je passe du coté de Lille, ça me fait un peu penser à Tchernobyl, tout le monde a quitté les lieux et les balançoires se balancent encore…
      Je te souhaite un bon we!

  • Ahh l’Urbex.. j’ai découvert ce mot il y a quelques semaines ! J’aime beaucoup ces lieux abandonnés depuis longtemps pour l’émotion ressentie (pourtant je n’aime pas l’adrénaline), sans savoir que se cachait derrière une véritable pratique de recherche de lieux.
    Du coup je franchis le pas plus souvent maintenant de faire un arrêt quand je passe à côté de ruines ou de camping-cars abandonnés. Par contre je préfèrerais tellement des lieux exempts de tags, je trouve juste les graphs sympas des fois, quand le lieu est intégralement recouvert.
    Je mets mes photos sur Insta si ça t’intéresse, et je te conseille de jeter un œil à la page FB de « Quentin Chabrot U-derzho Photographe » (il faut remonter un peu son fil et tu découvriras de PURES merveilles) et la participative « Lieux abandonnés ».
    Il y a des endroits qui me donnent vraiment envie de connaître l’adresse, mais il faudra généralement tout trouver par soi-même ; ça évite au moins le pillage et les tags de les garder secrètes.. et puis, ça leur laisse leur valeur de trésor ! 🙂
    Hâte que tu nous en montre d’autres !!

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      Haaa super, je vais aller regarder tout ca! Merci beaucoup…
      Tu as bien raison, il y a beaucoup de lieux dans lesquels faire de l’urbex, mais quand il s’agit de trouver l’adresse exacte, c’est tout de suite plus compliqué, même internet ne peut nous aider… Je pense qu’elles restent secrètes pour éviter de détériorer ces endroits, ce qui n’est pas plus mal peut être!

  • Répondre mars 6, 2015

    Noadkoko

    J’ai découvert l’urbex il y a quelques années maintenant et j’aime beaucoup ce que dégage les lieux abandonnés comme celui que tu as pris en photos. Néanmoins je lis beaucoup de chose sur des forums d’urbex et ce n’est absolument pas une activité à pratiquer seule, un accident ou une mauvaise rencontre peut vite arriver …

    Voila bonne continuation dans ce milieu passionnant 🙂

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      Oui tu as bien raison, d’ailleurs nous étions cinq à découvrir le Sanatorium. Les lieux sont fermés au public et sont dans un tel état… cela peut vite devenir dangereux et mal fréquenté. D’ailleurs au départ, nous nous faisions très discret et restions entre nous à la file indienne! (la bande de trouillard)

  • Répondre mars 6, 2015

    Aurore

    Je ne connais pas du tout, mais j’ai aimé le découvrir à travers tes photos superbes ! J’adore ce genre de lieux !

  • Je ne connais pas du tout cet endroit mais tes photos sont parlantes.
    L’Urbex semble à la mode ces derniers temps, j’en entends parlé de plus en plus autour de moi et je découvre de nombreux articles sur le sujet sur les différents blogs que je parcours.

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      En effet, on découvre sur les blogs de plus en plus d’articles au sujet des ces lieux étranges, c’est marrant de partager ce genre de photo je trouve. Je crois qu’Hellocoton avait réalisé un dossier spécial Urbex il y a quelques mois, si ça t’intéresse..
      Bon we Valérie!

  • Répondre mars 6, 2015

    argone

    J’adore, …. cet endroit donne des frissons ! J’aime bien les lieux abandonnés aussi, …. on se plaît à imaginer ce qui a pu s’y passer ….

    • Répondre mars 6, 2015

      Valence Coville

      Exactement Argone! Avant d’entrer dans le Sanatorium j’essayais de ne pas trop penser à son passé…

  • J’ai eu la chance d’y aller aussi ! Cet endroit est exceptionnel ! Et j’aime bien ce genre d’escapade où l’on découvre des lieux inconnus.
    Pour l’anecdote, une des campagnes de pub de The Kooples a été photographiée là-bas !!

  • Répondre mars 6, 2015

    asciena

    C’est génial !!! J’aimerais vraiment visiter un tel endroit <3
    Tes photos sont MAGNIFIQUEs je suis vraiment fan de ce genre de photo style urbex !!

  • Répondre mars 6, 2015

    Marion

    Super sympa ton article.
    ça me rappel des souvenirs, j’ai grandi à côté d’un vieux sana (détruit depuis) c’était notre lieu de jeu de prédilection pour jouer. On imaginait plein de chose grâce au bâtiment, au grand parc, à la maison du gardien. J’avais retrouvé des radios de poumons de 1932 je me souviens…
    C’était le sanatorium de Seyssuel

    Merci de m’avoir rappeler ces souvenirs.

  • Répondre mars 7, 2015

    Angélique

    Humm grosse ambiance^^ J’ai exploré pas mal de bunkers (avec mon père complètement fan), d’usines désaffectées (en cours d’archéo industrielle!) mais jamais de Sanatorium!
    Est-ce que c’est bien le même que celui dont on parle sur le site de Paris Zigzag? Le Sanatorium de la Langue… http://www.pariszigzag.fr/paris-interdit/endroit-secret-paris

    Il a l’air d’y régner une atmosphère vraiment… particulière…. 🙂
    Merci de nous y emmener avec tes photos!

  • Répondre mars 7, 2015

    Leeloo

    j’y suis allée il y a quelques années du temps où les grilles n’étaient pas encore la, ils ont compris le truc car quand tu as sur le site maintenant pour des photos ou tournages il faut … Le louer et Payer ! Quelque chose comme 150€ la journée pour des photos je crois. Par contre si de vrais urbexeurs passent sur ton blog tu vas te faire taper sur les doigts : on ne doit pas dévoiler l’emplacement (rapport à ton lien « pour s’y rendre ») pour éviter l’affluence et donc la détérioration !
    Bonne journée !

    • Répondre mars 7, 2015

      Valence Coville

      Bonjour Leelou,
      Les grilles y sont pour quelque chose, le sanatorium reste quand même fragile par endroit comme tu le dis!
      Concernant le lieu, je ne dévoile que le nom du village sur Google map pour le situer en France et par rapport à Paris, comme on le retrouve d’ailleurs dans le nom exact du sanatorium mais rien de plus, après il faut se débrouiller et ça fait partit du jeu!
      J’ai conscience que ces lieux doivent rester discrets le plus possible…
      Je te souhaite un bon we!

  • Répondre mars 7, 2015

    Clo

    Ah la la le Sanatorium d’Aincourt… C’est un endroit exceptionnel empreint de tellement d’émotions. Il y a encore une dizaines d’années, il était en moins mauvais état. La salle de spectacles avait encore ses rangées de fauteuils en skaï rouge, des vitres aux fenêtres, moins de grafs. Depuis c’est devenu le paradis des paint-balleurs, des squatteurs et des pillards qui, malheureusement ont beaucoup dégradé le lieux. J’ai pu voir une fois, un type qui chargeait dans sa bagnole des fenêtres qu’il avait démontées.
    Un film y a été tourné en 2007, Le Scorpion. Enfin une scène de nuit seulement. Sûrement d’autres.
    Perso j’adore l’escalier monumental ainsi que les longs couloirs qui donnent sur les chambres. Les terrasses tout du long, avec la vue sur le magnifique parc, toujours entretenu d’ailleurs.
    Il y a un ou deux ans de ça, il m’avait semblé lire qu’une réhabilitation était possiblement envisagée. Mais à quel prix ?

    • Répondre mars 9, 2015

      Valence Coville

      Hello Clo,
      C »est impressionnant de voir que l’endroit ai autant changé en dix ans, bien dommage qu’il n’ai pas été préservé… En effet, le Parc est nikel, c’est aussi le paradoxe de ce lieu je trouve. Merci pour tous ces souvenirs!
      Je te souhaite une belle semaine.

  • Répondre mars 8, 2015

    Elo LaBrune

    Coucou !
    Très chouette cet endroit. Moi qui adore la photo, ça me donne vraiment très envie.
    Merci pour cette découverte <3
    Des bises
    La Brune.

  • Répondre mars 8, 2015

    Mojito Cerise

    Génial ! ça me fait penser à celui de St Hilaire du Touvet, à côté de Grenoble ! ça y ressemble très fortement ! Mon chéri y avait d’ailleurs tourné des vidéos, avec des zombies ! 🙂

    • Répondre mars 9, 2015

      Valence Coville

      Wooooo, je suis donc allée sur Google image, le Sanatorium de St Hilaire du Touvet a l’air dingue, je ne connaissais pas du tout! Il doit vraiment valoir le détour. Perdu dans les montagnes, sous la neige en hiver, le combo parfait pour des photos réussies!

  • Répondre mars 8, 2015

    Marie-Charlotte

    Quel courage ! Je n’aurais jamais osé franchir la grille 😀 C’est une très belle série en tout cas, j’adore !

    • Répondre mars 9, 2015

      Valence Coville

      Merci beaucoup Marie-Charlotte, je dois t’avouer que tes photos me plaisent beaucoup aussi…
      Bon lundi!

  • Répondre mars 9, 2015

    Onze-Eleven

    C’est beau ! Les lieux abandonnés me fascinent… Ma grand-mère y avait fait un petit tour avant d’être transférée dans le sud avec ma mère encore enfant.

    • Répondre mars 9, 2015

      Valence Coville

      Merci pour ton petit passage par ici, j’aime beaucoup voir les relations de chacuns avec ce Sanatorium. Ta Grand-Mère y a donc été soignée avant de retrouver le soleil du Sud?

  • Répondre mars 10, 2015

    Koppa

    Pour un lieu qui fait devrait faire froid dans le dos, je trouve qu’il a plutôt l’air chaleureux ! Comme tout les lieux abandonnés en fait.
    J’ai également été confrontée à une grille avec la mention « défense d’entrer » un jour lorsque je voulais visiter un grand manoir en ruine au milieu des champs. Mais j’ai supposé que non, personne ne devait surveiller les caméras surement inexistantes dont on nous menaçait et j’y suis aller ! J’ai eu la même réaction que toi : « woooo c’est diiiinge » !
    Ces lieux donnent l’impression d’être d’immenses terrains de jeux (le parfait cache-cache) malgré leur histoire !
    En tout cas bravo pour tes photos : j’aime particulièrement la première, la sixième (le parc semble assez bien entretenu) et la septième ! Oh ! Et celle des escaliers aussi ! Et les photos de détails !

  • Répondre juin 11, 2015

    TTom

    Belle visite ! J’ai eu la chance d’y mettre les pieds il y a moins d’un mois, c’est surtout l’extérieur qui m’a impressionné. La taille du bâtiment, l’architecture, le bon état de conservation de la structure malgré les années et les dégradations… On se croisera peut-être ailleurs un jour…! 🙂

  • J’ai atterrit sur ton blog via l’article sur la petite ceinture, et didonc j’ai l’impression que ton truc c’est les endroit abandonnés hihi
    Bisous, Axelle

  • […] sanatorium, interdit au public, est réputé hanté. Sur le blog Place Colette, on peut trouver une description des lieux : «de longs couloirs tagués, des murs sur lesquels la peinture s’écaille, des toilettes […]

  • Répondre mai 11, 2016

    Laurie

    Je vais y aller cet après midi avec ma mère et mon petit frère, j’adore ce genre d’endroit, qui donne la chaire de poule… ce que je kifferais le plus, ce serait de visiter un hôpital psychiatrique à l’abandon!

  • Répondre juin 24, 2016

    Cindy

    Bonjour,

    J’y suis allée il y’a deux semaines mais je n’ai vu qu’un pavillon – où se situe celui de tes photos et commen y acceder est-ce celui-ci où l’on trouve les anciennes archives médicales ?

    Merci

  • Répondre décembre 15, 2016

    Lefebvre

    Bonjour ! J’aime beaucoup cette endroit ! Serait-il possible de ce donner rdv pour visiter ce lieu urbex ! Je suis photographe amateur dans la somme et recherche justement des lieux comme celui-ci. cordialement

    • Répondre décembre 15, 2016

      Valence Coville

      Bonjour,
      je suis désolée, je n’habite pas proche du Sanatorium, c’était à l’occasion d’ une virée entres copains un We!
      J’espère que vous trouverez rapidement quelqu’un! Bon jeudi

  • Répondre décembre 15, 2016

    Lefebvre

    Merci quand même !!!

Leave a Reply